Archive for 2017

Hiking New-Hampshire : boucle passant par les monts Carter et Moriah

vendredi 28 juillet 2017

carter

Durée : 2 jours
Distance : 39 km

J’avais planifié une grande boucle sur deux jours passant par les monts Carter (Carter Dôme et sa famille south/middle/north) et Moriah (Shelburne). Carter à lui seul nous donne trois NH 4000 footers. En ajoutant Moriah c’est une boucle exigeante mais payante de quatre 4000 footers.

Départ un jeudi de Joliette à 10 h 30, arrivée en fin d’après midi au Wild River Campground (1st come 1st served). J’étais arrêté au Price Chopper de St-Johnsbury pour une épicerie (sortie 22 de la 91). Le camping est occupé au tiers de sa capacité. Tous les paiements ($18 US le tentsite de la première nuit et $5 US/jour le stationnement pour les deux jours suivants) se font sur place. Le lendemain, je range tout et quitte pour les sentiers en backpack vers 8 h 45. Pour me rendre au Imp Shelter, j’emprunte la Wild River Trail (Attention : plus aucun pont n’est disponible. On doit traverser la Wild River à gué) et la Black Angel Trail jusqu’à Carter Dome, mon premier 4000 footer de la journée qui n’offre qu’une vue partielle des environs. Un petit 20 minutes supplémentaires et je suis sur le mont Hight qui présente une superbe vue à 360 degrés. Un panorama constitué entre autres de la chaîne présidentielle et son mont Washington culminant 1916 mètres. Je continue sur la très belle et amusante Carter-Moriah trail jusqu’au Imp shelter. À noter que la descente du mont North Carter vers Imp est assez raide et propose un beau défi. C’est une dure première journée d’un peu plus de 22 km qui se termine au refuge Imp, géré par l’AMC via l’entremise d’une sympathique caretaker.

Le lendemain, 8 h 15, je repars vers le mont Moriah, puis Shelburne qui, malgré ses 3700 pieds, se trouve au dessus de la ligne des arbres. Je termine par une longue descente via la Shelburne trail, un sentier peu entretenu, et dois traverser de nouveau à gué la Wild River. Cette deuxième journée complétée me donne au cumulatif environ 39 km. Étant donné que tous les campings rencontrés sont pleins (nous étions un samedi…), j’ai dû me résoudre à repartir vers la maison.

Notes à moi même : 1) Les fins de semaine estivales, il faut conserver son tentsite. 2) La montre Garmin doit avoir l’option « pause automatique » désactivée et faire les pauses manuellement.